« Mémoire de l’Histoire » – Rencontre entre Camille Naish et Pierre Sullivan – 17 novembre 2018

Dans le cadre du Salon de l’autre LIVRE et des thématiques qu’il propose cette année, les éditions Signes et Balises et du Laboratoire existentiel vous invitent à un échange entre Pierre Sullivan, co-auteur de La Traîne-Sauvage (Signes et Balises, 2014) et Camille Naish qui a écrit Black Lamb. Un palimpseste (Le Laboratoire existentiel, 2018).

Ces deux récits ont pour points communs l’époque des faits rapportés : la Seconde Guerre mondiale ; et la démarche : recueillir le témoignage de ceux qui vont disparaître bientôt.
On ne saurait rien de Rosine Crémieux si Pierre Sullivan ne l’avait pas incitée à parler ; on ne saurait rien de Ruth et Michael Naish si leur fille, Camille, n’avait pas enregistré leurs souvenirs.
Les parcours et les enjeux sont différents : d’un côté une résistante française, de l’autre, un officier et une dame de la marine royale anglaise. Des histoires dans l’Histoire qui sont parallèles et contribuent chacune à leur façon et d’un continent à l’autre à mieux connaître cette période et, surtout, à éviter que ces vécus tombent dans l’oubli en même temps que les vies s’éteignent.

Un rendez-vous à ne pas manquer pour saisir comment peut se créer un récit polyphonique et se transmettre la mémoire de l’Histoire en littérature.

On vous attend le samedi 17 novembre, de 15h30 à 17h à la Halle des Blancs-Manteaux (75004 Paris).